jeudi 18 septembre 2008

1980 - POKES & CHEATS

Pokes et cheats se répandirent tout au long des années 80. Poke est une instruction Basic et cheats signifie tricheries.

Quand vous vouliez arriver rapidement à la fin d’un jeu pour voir tous ses écrans, la tentation de tricher était grande. Heureusement on peut tricher dans la quasi-totalité des jeux sur micro-ordinateurs si l’on sait comment s’y prendre. A l’aide de codes ou de mots de passe on obtient vies ou munitions infinies, et le jeu devient une promenade de santé.

Alors que pour entrer un poke, il faut interrompre le jeu (bien souvent lors de son chargement), les cheats sont des options cachées par l’auteur du jeu. En tapant des mots ou des chiffres, on débloque l’option convoitée.

On retrouvait ces précieux sésames dans la presse. Les hackers qui passaient leur temps à explorer le code des jeux pour trouver la faille s'empressaient d'envoyer leur trouvaille à leur journal ou magazine préféré (par exemple Hebdogiciel).

2 commentaires:

Turk182! a dit…

A part pour le commodore 64 et son langage abusif oú regnaient les Pokes !!! Meme pour changer la couleur de l'ecran : POKE 53280,la couleur des pokes pour tout !!!

Leatherface a dit…

A l'époque, Touf59 m'a bien fait flipper. Il a profité que j'avais le dos tourné pour taper un poke qui faisait trembler l'écran ! Le chacal.