mardi 7 juillet 2009

GAME & WATCH


Les Game & Watch sont des jeux électroniques portables fabriqués par Nintendo. Ils furent créés au début des années 1980 par Gunpei Yokoi. La plupart comportaient un jeu sur écran LCD ainsi qu’une horloge faisant réveil. D’où le nom Game & Watch, littéralement jeu et montre.

Ils utilisaient des piles boutons LR4x/SR4x que l’on trouvait également dans les montres.

On retrouve toutes sortes de thèmes de jeux dans les Game & Watch et certains utilisaient des personnage célèbre, Mickey, Snoopy ou des personnages de Nintendo, Mario, Donkey Kong, Link.
Il y eut différents modèles, certains ayant plusieurs écrans (multiscreen) et se fermant comme une huître (design repris pour la Nintendo DS).

Gunpei Yokoi raconte qu’il a eu l’idée d’une horloge possédant un mini jeu pour passer le temps en voyant dans un train un homme d’affaires en train de s’occuper en jouant avec sa calculatrice.

Il y eut différentes séries produites pour un total de 59 jeux :
Silver (1980)
Gold (1981)
Multiscreen (1982–1989)
Tabletop (1983)
Panorama (1983–1984)
New Widescreen (1982–1991)
Super Color (1984)
Micro Vs. System (1984)
Crystal Screen (1986)
Mini Classics (1998)

Parfois considéré comme étant le 60ème modèle de Game & Watch, une version de Mario Bros avec un boîtier jaune existe. Le jeu est identique à la version New Widescreen. Environ 10 000 unités auraient été produites, ce qui en comparaison des millions de jeux produits pour les autres modèles en fait une pièce rare. Cette version n’était pas destinée à la vente. Il s’agissait d’un prix pour les gagnants du Nintendo’s F-1 Grand Prix.

La plupart de ces jeux ont des boutons Game A et Game B. En général, Game B est une version plus rapide et plus difficile du jeu que Game A. Une des exceptions notables est le jeu Squish dans lequel le Game B est un jeu très différent du Game A. Le titre Judge en est une autre : le Game B est une version deux joueurs du Game A. Notez que les jeux Climber et Super Mario Bros n’ont pas de Game B.

Sur les derniers multiscreens, passé 300 points on gagne le double de points jusqu’à perdre une vie. Si l’on dépasse 1000 points avec une seule vie, à 998 points, le jeu passe directement à 0 en sautant 999. Le highscore reste alors à 998.
Devant le succès rencontré par ces jeux, de nombreuses compagnies du secteur du jouet suivirent le mouvement et sortir des jeux LCD.

Evidement les jeux LCD perdirent de leur intérêt à la sortie de la GameBoy. Sur un Game & Watch, on n’a qu’un seul jeu. Le fond est imprimé une fois pour toute ainsi que les positions des personnages.

Dans certains pays, les Game & Watch de Nintendo sont sortis sous des marques différentes et ces modèles sont rares. Il y eut même des clones en URSS dans le milieu des années 1980 sous la marque Elektronika.

Sources : Wikipedia

2 commentaires:

Turk182! a dit…

Encore un super article !!! A ce propos Nintendo ressort sa licence pour adapter les G&W sur DSi, plus d'info ici : http://www.wiigen.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=2723&Itemid=1

youki a dit…

Excellent article, comme d'hab!.

Sur mon forum, j'ai mis une liste exhaustive de tout les G&w.

http://www.atomicfe.com/forums/index.php?topic=313.0