mardi 26 février 2008

Joust


Au début des années 80, la créativité dans les jeux vidéo était foisonnante. Tout était à inventer, scénario, gameplay, technique...

J'imagine la scène qui a dû se produire aux alentour de l'année 1982 chez Williams quand le créateur (John Newcommer ?) du jeu Joust a présenté son projet à son boss :
- Alors voilà, c'est un jeu où un chevalier combat des adversaires avec sa lance,,,
- Oui, et ensuite ?
- Il chevauche une autruche...
- Comment ? Tu as dit une autruche ?
- Oui, et plutôt que de tirer le bouton sert à battre des ailes pour faire voler l'autruche...
- Une autruche volante !?
- Oui. Les adversaires sont montés sur des busards géants... Et on peut jouer à deux, le deuxième joueur sera monté sur une cigogne...
- Hein ????
- Et puis ils voleront de plateforme en plateforme, ils devront prendre garde de ne pas se faire attraper par le troll qui est tapi en bas dans la lave en fusion. Quand un adversaire sera jeté à bas, sa monture pondra un oeuf qui donnera naissance à un autre ennemi...
- ?????, heu... d'accord, tu as le feu vert,
- Je t'ai parlé du ptérodactyle ?
- Bon ça va, je t'ai dit ok, alors t'arrête de fumer et tu te mets au boulot !


Ce jeu est génial et permet de construire diverses stratégies. A deux, on peut soit coopérer soit s'affronter. La maîtrise du battement d'aile et de l'inertie de sa monture est primordiale.

Il n'y a quasiment pas de musique. Les flap-flaps des ailes, les bruits de dérapage au sol et autres effets sonores (vraisemblablement repris du jeu Defender) signalant l'arrivée de nouveaux ennemis ponctuent judicieusement le jeu. Si vous ne le connaissez pas, il faut essayer ce jeu de toute urgence !

Bon, tout comme moi, vous ricanez de ce scénario si improbable, si abracadabrantesque... Et bien figurez-vous que deux producteurs américains (Michael Cerenzie et Christine Peters) ont acquis les droits pour en faire un film ! Ils comptent en faire un croisement entre Gladiator et Mad Max. Alors là, je dis que c'est du pur n'importenawak ! Quand Hollywood va-t-il nous faire un film sur Tempest, Burger Time ou même Q-Bert ?

1 commentaire:

Leatherface a dit…

Waouh, mais pourquoi cet article n'est pas dans Retro Still Alive ? J'adore ton style, encore bravo (j'ai plus de mains là).